The Lost City

Une ville perdue dans l'espace et le temps...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Veux une cerise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Veux une cerise.   Lun 14 Avr - 1:19

Cela faisait maintenant 2 jours que Ai errait dans ce que l'on peut appeller une ville. Sans compter que les rares personnes qu'on croise soient étranges, ou que tout soit en ruine, beh on va dire que c'est une ville. La dernière, elle a été contrainte de dormir sur une branche pour éviter quelque animal un peu affâmé, histoire de pas servir de dîner si possible. Maintenant, Le problème est, trouver quelqu'un pour lui expliquer comment elle avait atteri là, et ou est ce qu'elle se trouvait. M'enfin, étrangement, ce n'étaient pas ces questions qui la turlupinaient, mais plutôt les habitants. Eh oui, toujours sur sa manie d'étudier les gens, et même pas l'endroit insolite où elle se trouve. Bon en attendant, elle était à la recherche de nourriture, en particulier des cerises. Elle trouvait quelques petits trucs à manger, souvent périmés, mais qu'importe, ce n'était pas des cerises. Elle pourrait crever de faim, elle ne mangera rin d'autre, sans réfléchir que des fruit sde ce genre dans des cartons d'un ancien entrepôt, c'était pas vraiment l'endroit où chercher quoi. Elle finit par se laisser tomber dans un carton, la nuit commençait à tomber, et le temps ne s'arrêtait pas de se rafraichir à chaque minute qui passait. Elle regrettait alors d'avoir déchirer le bas de son kimono noir à fleurs afin de marcher d'un pas plus assuré, pouvoir se défendre en cas de problème, ou même pour avoir pu montrer à l'arbre de la nuit dernière. Au final, elle préféra monter tout en haut des étagères en acier qui meublaient l'entrepôt, en esperant que ce soit solide. Il y avait une bonne vue
On attendait parfois des bruits d'animaux sauvages, mais elle, restait là tout en chantant doucement un petit air, couchée sur son "perchoir" à observer le plafond, sa jambe pendante. Elle ne risquait sûrement pas grand chose d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Jeu 24 Avr - 13:14

[Hey hey j'ai le grand honneur de faire un RP avec la fille des enfers *o* *émue*]

"A la claire fontaine,
M'en allant promener
J'ai trouvé l'eau si belle
Que je m'y suis baigné..."


Lavi marchait tranquillement dans les ruelles étroites de la ville. Les mains enfoncées dans les poches de son pantalon, il se répétait les différents couplets de "A la claire fontaine" une chanson que sa mère lui chantait souvent lorsqu'il était plus jeune. Ses quelques couplets avaient suffit à éveiller en lui une étrange tristesse qu'il n'avait jamais ressentit auparavant.
Il se rappelait avec amertume ses parents, qu'il était supposé haïr pourtant il ne ressentait plus aucune rancoeur envers eux, puis le petit appartement où il avait grandit, et tous ces camarades de classe... Mais tout ceci n'avait plus aucun sens maintenant. Cette vie là il l'avait reniée, à quoi bon y repenser.


"Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai."


En vérité, il n'était pas plus heureux ici. Il était seul et errait sans aucun but dans les ruelles exiguës. Mais bon sang, il y avait forcément un but à ce qu'il soit ici ! Sinon pourquoi les portes l'auraient-elles fait venir ?
Ah ! Et voila qu'il se mettait à pleuvoir... quelle chance décidément !
Les gouttes s'écrasaient au sol avec un bruit sec et il fut bientôt tout trempé. Il se mit à courir, se couvrant vainement la tête avec ses mains. Il ne savait pas où il allait, mais il continuait de courir... Où était-il à présent ? Il avait un bâtiment énorme en face de lui et avant même qu'il ne puisse bien l'identifier, il s'y engouffra.
C'était une sorte d'entrepôt... Mais Lavi n'avait jamais vu un entrepôt aussi mal rangé. Il y avait des caisses et des feuilles papiers qui trainaient ça et là, des étagères renversées et la poussière qui s'était amassés rendait l'air quasiment irrespirable...
Néanmoins, maintenant il avait un abri contre la pluie. Il secoua ses cheveux (comme un chien) avant de littéralement tomber dans une des caisses. Il était exténué d'avoir couru et ce "fauteuil" (bien inconfortable fut il) lui permettrait de se reposer un peu.


"Sous les feuilles d'un chêne
Je me suis fait sécher.
Sur la plus haute branche,
Un rossignol chantait..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Jeu 24 Avr - 19:41

[ mdr La vraie Ai est bien mieux TwT ]

Ai était sur le point de s'endormir du haut de sa "tour" lorsqu'une musique qu'elle ne connaissait pas (voui c'est une inculte XD) se fit entendre. Elle ne capta pas tout de suite que quelqu'un était rentré et se laissa bercer par la chanson. A même temps, elle regardait inconsciemment le tatouage représentant une rose perdant ses fleurs qui était apparu sur son bras droit, ne sachant d'où est ce qu'il venait. Lorsque celle ci arriva à sa fin, elle revint de sa somnolence, et se releva doucement.

Elle vit quelqu'un assis dans le carton qu'elle avait ouvert un peu plus tôt, et dans lequel elle s'était aussi laissée tomber. Elle descendit de la haute étagère prudemment. Ca aurait été con de s'écraser. Etant pieds nus, elle ne faisait que très peu de bruit, mais le fer était si froid qu'elle se hâtait de descendre. De toute manière, les bruits étaient un peu couverts par la pluie qui tappait fort dehors. Elle s'avanca à pas lents, se méfiant vues les nombreuses mauvaises rencontres qu'elle avait faites. A l'intersection, elle put s'apercevoir d'un garçon qui apparemment se reposait. Elle hésita, mais finalement s'avanca et resta plantée devant le carton. Elle observa le jeune homme trempé qui ne semblait pas lui non plus au top de sa forme. Celui ci avait un cache-oeil qu'elle fixait, il n'avait pas l'air d'un pirate pourtant..Elle attendit quelques secondes avant de daigner ouvrir la bouche.

-... Bonsoir..., elle s'inclina légèrement, et regarda le jeune homme fixement, son visage toujours aussi dénué d'expressions. Malgré la situation dans laquelle elle était, sa voix était toujours aussi horriblement douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Ven 25 Avr - 13:18

[Ah mais moi je préfère ne pas vraiment rencontrer la vraie, sinon je me poserai des questions... XD]

"Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai."


Le carton dans lequel il se trouvait lui faisait atrocement mal au dos. Il fallait dire que la position qu'il avait adoptée n'était pas très confortable. Il essaya de se relever mais, à cause de sa fatigue et de son manque de volonté, il n'arriva pas à s'extraire de la boîte. C'était assez fâcheux, il se retrouvait maintenant bloqué dans une boîte en carton... Ca n'arrivait qu'à lui se genre de chose...
Il cessa de se débattre pour essayer de se détendre. La pluie battait fort dehors, il ne pourrait sûrement sortir de l'entrepôt qu'au lever du jour, alors il valait mieux essayer de dormir un peu. Il ferma les yeux et pour s'apaiser, continua de chanter.


"Chante rossignol chante
Toi qui a le coeur gaie,
Tu as le coeur à rire
Moi je l'ai à pleurer..."


Ce ne fut qu'à la fin du couplet qu'il remarqua la présence étrange. Il ouvrit les yeux. Le sentiment d'oppression qu'il ressentait était caractéristique de la proximité d’un être humain proche de lui.
Lavi n'avait pas vraiment le courage de tourner la tête, néanmoins il se sentait très gêné et scruta la pénombre mais les derniers rayons du soleil étaient trop faibles et l’empêchaient de bien apercevoir les environs.
Soudain, il sentit une sorte de frôlement, un mouvement derrière lui. Il se retourna vivement et vit une personne (il n'eut pas vraiment le temps de l'identifier réellement) se tenant près de son carton. Il en fut tellement surpris qu'il sursauta et perdit l'équilibre. Son carton bascula et il tomba à la renverse, la tête la première au milieu de toute la poussière...
Le bon côté de la chose était qu’en basculant, il avait put s’extraire de son carton. Le mauvais côté était peut-être le fait qu'il s'était fait vraiment mal et qu'il se trouvait devant un inconnu.
Il se releva péniblement et secoua ses cheveux pour enlever la poussière (encore une fois, comme un chien) et s'intéressa alors à la personne qui lui avait causé cette frayeur.
En fait c'était une inconnue. Elle n'était pas très grande (enfin elle devait avoir la même taille que lui, ce qui signifiait donc qu'elle n'était pas très grande) mais possédait de longs cheveux noirs et de grands yeux rouges. Lavi n'avait jamais vu une fille comme cela auparavant et il ne put s'empêcher de penser qu'elle était effectivement très belle, ce qui le troubla un peu.


"B...Bonsoir"
Lavi bafouilla quelque peu, essayant de reprendre ses esprits. Il scrutait la jeune fille d'un regard inquiet. D'ailleurs avec toute les mauvaises rencontres qu'il avait fait jusque là, il avait de quoi être inquiet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Ven 25 Avr - 20:12

[ Je crois que t'aurais même pas le temps d'te questionner XD ]


Ai resta plantée là tout en observant la scène. Elle avait apparemment surpris le jeune homme "tombé" de son carton-lit. Il n'avait pas du tout l'air d'un psychopathe, c'était déjà ça, elle rabaissa alors sa garde et s'approcha un peu. Celui ci se secoua à la manière d'un chien afin de s'épousseter, ce qu'elle aurait pu trouver (gentiment) marrant, et se prit en passant une poignée de poussière mais n'en fit rien. Elle se contenta de fermer les yeux afin d'éviter que ca ne rentre.

« Désolée...Je vous ai fait peur ? » fit elle tout en restant droite et le visage aussi indifférent qu'une personne assistant à un spectacle de clowns horriblement nul.
« Quel était cette chanson ? »

Ai n'avait pu s'empêcher de poser cette question peu importante étant donné qu'elle était perdue elle ne sait ou, ni pourquoi, et des milliers d'autres questions qui se bousculaient dans sa tête. Elle le regarda en haussant si haut les sourcils qu'ils disparurent sous sa
frange, pendant qu'une pointe de curiosité animait quelque peu son regard.

Elle n'avait pas pour habitude de faire le premier pas vers les gens, mais vue la situation, ce jeune homme pourrait peut-être l'éclairer. Et puis il avait étrangement l'air interessant à étudier. Eh oui, elle continue cette habitude idiote d'étudier l'humain.

Fatiguée par ces jours-ci, Ai dégagea d'un geste sec des cartons vides empilés sur la première étagère en partant du bas pour s'y assoir. Même à travers ce qui restait de son kimono, elle sentait que le fer était tout aussi gêlé qu'en haut. Elle evita d'ailleurs de poser les mains vu le kilo de poussière.. D'ailleurs, à chaque va et vient de ses jambes, l'étagère basculait dangerueusement dans un grincement, tout en fixant sa rencontre sans ciller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Ven 25 Avr - 23:56

[C'est vrai O_O... Quand j'y pense, ça me fait peur (comme l'histoire du fantôme XD).
"Le visage aussi indifférent qu'une personne assistant à un spectacle de clowns horriblement nul." J'adore XD !]

La jeune fille restait d'une impassibilité effrayante, Lavi est vint à douter de sa nature d'humaine... Il avait vu tellement de chose étrange dans cette ville et si l'inconnue lui apprenait dés à présent qu'elle n'était pas humaine, il n'aurait sûrement même pas été surpris.
Mais il y avait quelque chose d'effrayant dans cette enfant. Elle avait l'air d'une poupée, sa peau blanche ressemblait plus à de la porcelaine et ses grands yeux à deux billes rouges. Quant à sa voix, elle était claire et douce mais cette intonation ne rassura pas le garçon. Lavi frémit. Il n'aimait pas vraiment les poupées.
Néanmoins, il ne montra aucun signe physique de peur. Ses grands yeux à moitié clos et sa petite bouche crispée lui donnait une expression de nonchalance presque agaçante tandis que son dos courbé et ses mains fourrées dans ses poches montraient le type même du "je-m-en-foutisme" à l'état pure. Toutefois tout son esprit était focalisé sur la jeune fille, cherchant déjà une faille chez elle.
En cas de problème, il pourrait toujours s'enfuir, après tout il ne lui suffirait que de sauter par dessus quelques cartons et de se précipiter dehors. Et puis l'étrangère portait une sorte d'accoutrement bizarre (il était d'ailleurs toute aussi bizarre qu'il soit autant déchiré, mais Lavi n'y prêta pas vraiment d'importance compte tenu du fait qu'il était dans un mauvais état lui-même) qu'il n'avait jamais vu auparavant mais il jugea qu'en le portant, elle ne pourrait sûrement pas le rattraper.


"Ce n'est pas grave, j'ai juste été surpris." répondit-il ne voulant pas admettre qu'il avait eut peur (d'ailleurs il fut reconnaissant à la jeune fille d'avoir changé de sujet). "La chanson..."
Lavi ne savait que répondre. Il ressentit de nouveau une étrange tristesse le submerger... Pourquoi ?
"C’est une chanson que j'ai apprise il y a longtemps."
Cela ne répondait pas vraiment à la question et il s'en rendait compte, c'est pourquoi il enchaîna avec une question.
"Qui es-tu ?"
Il n'était pas dans ses habitudes de poser cette question, d'ailleurs il n'appréciait pas non plus y répondre mais compte tenue des circonstances il sembla nécessaire d'éclairer certain point sur l'identité de la jeune fille qui restaient, pour lui, assez troubles. Sa frayeur laissa place à de la curiosité. Qui était donc cette fille ?
Il savait pertinemment que les personnes qui habitaient cette ville était potentiellement dangereuses, néanmoins il émanait de l'inconnue quelque chose que Lavi n'aurait sut expliquer mais qu'il voulait comprendre.

Il l'a vit s'asseoir et à chaque seconde qui passait il sentit sa curiosité grandir. Il s'assit lui-même en tailleur sur le sol poussiéreux, entre deux cartons remplis d'une substance qu'il n'avait même pas envie d'identifier.
Au dehors, la pluie continuait de battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Sam 26 Avr - 1:59

[Je t’enverrai une Death Note si tu veux par express X) =>[EXIT] *ca serait trop bien un mélange de Jigoku et DN n'empêche x'D *
Oui admire la comparaison de malade XD ]

Ai regardait fixement la pluie tomber. Quelques éclairs se firent entendre, et même voir. Elle cherchait la lune des yeux, regarder cet astre la détendait, mais malheureusement, vu le temps... Oubliant le jeune garçon, elle revint sur terre lorsqu’il lui demanda qui est ce qu’elle était. Elle répondit instinctivement tout en le fixant.

« Enma Ai. ...Et toi ? »


La peau du jeune homme, maintenant assis à même le sol, était aussi pâle que celle de la jeune héritière. Une étrange sensation la parcourut. Elle avait comme une impression de se voir dans un miroir lorsqu’elle le regardait. M’enfin, ce n’était sûrement qu’une de ses pensées loufoques. Il avait tout de même une allure plus décontracté et cool que la jeune fille. Cependant, il ne semblait pas plus bavard qu’elle, et n’arrivait à lire aucune expression sur son visage. D’ailleurs, il la regardait fixement autant qu’elle ne le faisait.

« Qu’y a t-il ? »



Autant pour elle, ce genre de questions lui paraissait bizarre lorsqu'on les lui posait, autant le fait que ce jeune homme soit apparemment comme ça lui paraissait aussi bizarre. Elle n’avait jamais connu de telles personnes, ce qui le rendait plus intéressant à étudier.

« Est-ce que tu pourrais me renseigner sur cette ville s’il te plaît ? Je sortais à peine de ma chambre, et je me suis retrouvée dans cette ruine. »


Elle n’avait croisé jusqu’à maintenant que des sortis de l’asile ou bien des gens pour le moins étranges qui refusaient de parler, donc aucune réponse. Peut-être que lui serait apte à lui expliquer une bonne fois pour toute ce qui se passe dans ce maudit endroit. M’enfin, peut-être était ce une chance d’être ici, qui sait.

«Ou alors est ce vraiment un rêve...»

maromna t-elle dans sa barbe, l'air pensif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Sam 26 Avr - 14:33

[Oh oui ! XD Le Death Note de Ryûk *o* ! Ah trop bien >o< *mode fan enclenché*.
MDR XD Un mélange des deux et je finis à l'hôpital mais ça serait marrant : Ai Enma qui rencontre L XD...]

"Enma Ai. Et toi ?"
Lavi fut quelque peu rassuré en découvrant le nom de la jeune fille, peut-être était elle une fille tout à fait banale après tout (même si le fait de lui avoir décliné son nom, ne signifiait en rien qu’elle était "normale"...). Toutefois il se sentait de plus en plus gêner par le regard d'Ai (si c'était vraiment son prénom). Ses grands yeux rouges le parcouraient et Lavi eut la désagréable impression qu'ils arriveraient à voir à l'intérieur de son corps…
… Non c'était ridicule, il se faisait peur lui-même... Malgré cela, le fait de penser qu'il était passé aux rayons X ne faisait qu'amplifier son malaise et devoir décliner son identité à son tour ne le rassura guère.
Lavi avait toujours pensé que les noms représentaient une partie de l’âme d’un humain, comme s'il définissait en lui-même l'âme de cette personne. Même si lui-même ne pensait pas que son prénom avait beaucoup d'influence sur sa personnalité, il n'aimait pas vraiment le donner, surtout à des étrangères comme cette fille.


"Je m'appelle Lavi Curtis, mais tu peux m'appeler simplement Lavi."
C'était toujours comme cela qu'il se présentait. La façon dont il parlait reflétait tellement bien son apparence physique. Qui d'autre que lui aurait ajouté "mais tu peux m'appeler simplement Lavi" ? Il était le seul à penser que s'il n'ajoutait pas cela, les gens l'appelleraient vraiment Curtis...

"Qu'y a t-il ?"
Lavi ne comprit d'abord pas la question d’Ai. La jeune fille l’avait posée avec tellement de décontraction…
En vérité il ne savait pas trop ce qu'elle attendait comme réponse, c'est pour cela qu'il ne préféra ne pas y répondre, ou plutôt de faire semblant de ne pas l'avoir entendu.

Alors comme cela, Ai était une nouvelle arrivante. Décidément, il allait finir pas accueillir tous les nouveaux venus... Mais ce qui était étrange chez cette fille, c'est qu'elle ne semblait, ni avoir peur, ni de vraiment se questionner sur ce qu'elle faisait ici. En fait elle posait cette question avec platitude, comme si la réponse ne l'intéressait pas vraiment. Lavi restait très étonné devant cette réaction, il y avait vraiment des gens bizarres ici... Lui qui avait été au bord de la panique lorsqu'il avait mis les pieds dans cette ville en ruine, voila qu'il rencontrait son extrême opposé.

"Comme tu as du le constater, ici nous somme dans une ville en ruine qui semble perdu dans l'espace et le temps. Toutes les personnes qui sont ici ont un passé plus ou moins douteux..." Il disait cela en pensant qu'il devait être une des personnes les plus "normales" de la ville. "Aussi, il est impossible de sortir d'ici. Une fois qu'on passe les portes de la ville, on peut plus en sortir."
Il ne voyait pas vraiment autre chose à ajouter, d'ailleurs il n’avait pas énormément d’informations sur cette ville non plus, mais il espérait que cette réponse arriverait tout de même à tirer une expression, même quelconque, à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Dim 27 Avr - 2:29

[ Ne me tente pas où j'vais créer un manga avec Ai et L XD Et tu me réserveras une place à l'hosto ? xD ]

Ai remarquait que le jeune homme ne répondait jamais à toutes ses questions. Ca ne la perturbait pas, il lui arrivait de le faire, mais ce qu'elle trouvait étrange, était le fait qu'il ne donne de réponses qu'aux questions qui pourtant étaient les plus "gênantes" si l'on puit dire. Ce qu'était la chanson par exemple, ce n'était pour elle qu'un simple question inutile vu la situation, et pourtant..

Si Ai avait pu sourire, si elle savait comment mettre cette expression sur son visage, elle l'aurait fait à l'entente de ces mots. "Douteux", c'était le moins que l'on puisse dire quant à son passé. Même si son visage restait toujours fade, dans ses yeux se trouvait une pointe d'ironie qui ne la rassurait pas elle même. Malgré ça, elle continuait à fixer le jeune homme droit dans les yeux, elle assume ses actes, et les assumera toujours. Ce n'est pas comme si elle avait été possédée.

« Je ne sais pas ce que je dois en penser. Tu penses que ca serait mieux de retourner chez nous, Lavi ?»


Puis, son visage fit brutalement place à de la curiosité. Quel avait été le passé de ce dénommé Lavi ? A le voir, il ne ressemblait pas du tout à un saint, mais pas non plus jusqu'à être un meurtrier ou quelque chose du genre. Elle n'osa pas poser la question, Ai doutait fortement que celui ci lui donne une réponse.

Son visage redevint alors tout à fait neutre. Il ne cessait de changer, même si ce n'était qu'un petit peu, entre la curiosité, la dureté, ou encore la perplexité. De très rares fois, il pouvait être légèrement ironique, comme tout à l'heure, mais ca ne durait jamais très longtemps. Cependant, elle continuait à fixer le jeune homme, cherchant à déceler un quelconque indice sur ce qu'il "était". Oui, un humain, c'était évident pour elle, mais qui il était exactement. ( Ai ne savait toujours pas que des vampires habitaient ces ruines ~). Habituellement, elle avait vite fait de faire le portrait caractériel d'une personne en observant ses faits et gestes. Mais là, "blocage''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Dim 27 Avr - 20:45

[Si tu veux je peux t'aider *o* Une jolie histoire d'amour entre Ai et L XD...
Hm oui l'hosto pour traumatiser des fantômes ? X_x XD]

C'était un fait, Lavi n'arrivait pas à discerner les expressions de la jeune fille. Et cela le dérangeait considérablement. Il ne connaissait pas grand monde dans cette ville, pourtant il n'avait encore jamais rencontré de personne dont le visage n'avait pas changé de couleur en apprenant la vérité sur cette ville. Il aurait espérer qu'il en serait de même pour Ai. Mais non. Il ne remarqua aucun changement de comportement de la part de la jeune fille et il en fut encore plus perplexe. Etait-elle capable de ressentir la moindre émotion ?
Apparemment, pas vraiment. Elle gardait une allure froide et Lavi avait de plus en plus l'impression qu'elle ne pouvait (ou ne savait) pas changer cette expression impassible de son visage. Ai était décidément une fille bien étrange.
D'ailleurs, Lavi fut très surpris lorsqu'elle lui posa sa dernière question.
Il resta silencieux quelques instants, essayant de donner une réponse à peu près structurée.


"A vrai dire... Je ne sais pas vraiment. Cela doit dépendre de chaque personne, de ce qu'elle a traversé pour se retrouver ici. Personnellement, je ne me plaisais pas chez moi -si on peut appeler ça un "chez moi"- et je ne me plais pas plus ici, non plus. Mais il existe peut-être un monde dans lequel j'aurais ma place..." Il marqua une pause. "Et toi, qu'en penses-tu ?"

Il lança un regard curieux à Ai. Il voulait avant tout, avoir son avis. En fait, il aurait voulu avoir son avis sur beaucoup d'autres choses. Puis, il se demanda comment un être humain aurait put devenir aussi dénudé de sentiments. Comment Ai avait-elle grandit ? Quelle était son histoire à elle ?
Il le savait bien, toutes les personnes réunies dans cette simple ville possédaient des passés plus immondes les uns que les autres. Pourtant il n'avait jamais cherché à les connaître, sauf avec elle.
De plus, il savait qu'en lui posant la question, elle chercherait à connaître la réponse de son côté également et Lavi n'avait aucune envie de parler de son histoire personnelle... Elle était trop... personnelle justement.
Mais il savait que la conversation dériverait tôt ou tard sur le sujet. Quoique, cette fille semblait tellement mysterieuse qu'il lui serait sûrement difficile de la faire parler.

Ce fut d'ailleurs pour cela qu'il ajouta, calmement et d'un air détaché (comme s'il n'avait pas en tête de réponse précise) :

"Mais d'ailleurs, comment es-tu arrivée ici ?"
Il ne savait pas trop, lui-même, à quoi correspondait bien cette question mais tout ce qu'il espérait c'était de pouvoir en apprendre un peu plus sur la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Lun 28 Avr - 19:11

[ LE couple de l'année *o* mais je les vois pas du tout ensemble xD Beh ca dépend de la gueule des fantômes, s'ils sont beaux pourquoi les martyriser xD ]

La jeune fille commençait à sentir une certaine curiosité de la part de Lavi à son égard -même si ce n'était pas flagrant-.

"Et toi, qu'en penses-tu ?"


« Pas grand chose pour le moment. Que ce soit ici ou ailleurs, la seule différence est juste le fait que les psycopathes se montrent librement. »


Elle avait lâché ça d'une traite. Elle reprit discrètement son souffle, jusqu'à ce que le jeune homme ne pose une seconde question. Les deux jeunes gens se donnaient le relai en ce qui concerne les questions. C'était l'impression de l'héritière.

"Mais d'ailleurs, comment es-tu arrivée ici ?"


La jeune fille prit un air légèrement étonné. Elle réfléchit pendant quelques secondes. C'était un peu flou dans sa tête, vus les évènements des derniers jours, et étant donné sa mémoire peu...hum. Oui, elle en a parlé il y a cinq minutes mais bon...>< Qui plus est, elle ne savait pas de quoi voulait il parler exactement à travers cette question. Elle aurait pu vouloir dire comment est elle arrivée à l'entrepôt par exemple. Et puis son visage ne l'aidait pas plus Il semblait ne pas savoirlui même ce qu'il disait, ou bien la laisser t-il deviner ce qu'elle voulait. Choisir, elle déteste. Puis elle se redressa brusquement, comme si une ampoule s'était éclairée au dessus de sa tête.

« Et bien, je venais de me préparer, quand mon Chef, enfin mon Père, m'a appelé pour le rejoindre. J'ai ouvert la porte de ma chambre sans avoir fait attention à cette expèce de passage, ou vortex ? Et je me suis retrouvée devant ces deux portes condamnées.... A ton tour.»


Oui, cette réponse était exactement la même qu'elle avait donnée il y a cinq minutes hormis quelque très léger détail. Evidemment, elle renvoya la question au jeune garçon, prévisible de sa part.

Peu après ça, une nouvelle ampoule s'alluma au dessus de Ai. Elle se rappelait de ce fameux tatouage. Peut-être que Lavi pourrait une fois de plus l'éclairer avec un peu de chance, ce dont elle lui serait une seconde fois reconnaissante. Elle souleva alors sa manche qu'elle secoua d'ailleurs par la poussière déposée dessus, et laissa voir su son bras droit un tatouage. Ce tatouage représentait une rose perdant ses pétales. Elle avait essayé plusieurs fois de l'enlever près d'une rivière, mais il semblait indélibile. Nan, elle n'était pas encore sénile tout de même, jamais elle ne s'était faite de tatouage de sa vie, elle en était consciente...ou pas ?

«Lorsque je suis arrivée, j'avais ceci tatoué, et impossible à enlever. Est ce une blague des "habitants" de ces ruines ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Ven 2 Mai - 20:36

[Désolée du retard de la réponse >_<... Je passe tout mon tempx libre à lire HP 7 XD...
Clair moi non plus XD...
MDR XDD ! C'est vrai u_u j'aime ta manière de voir les choses XD.]

Il lui sembla que la jeune fille avait soudainement changé de caractère. Le fait qu'elle avait parlé d'une traite, ou qu'elle venait de se lever soudainement... peut-être était-elle énervée par les questions que Lavi lui posait. Il en doutait, sinon pourquoi lui avoir retourné la question de son arrivée.
En vérité la réponse qu'elle avait donné sema encore plus le trouble dans l'esprit du garçon (déjà assez troublé comme ça), et donna suite à d'autres questions interminables : Pourquoi se préparait-elle ? Pourquoi appelait-elle son père Chef ? Comment n'avait-elle pas put remarquer le passage menant à la ville en ruine ?...
Lavi s'efforça de mettre ses questions de côté. Maintenant qu'Ai se dressait devant lui, elle paraissait beaucoup plus impressionnante. Son habit (dont il ne connaissait toujours pas le nom ni la provenance) déchiré et trop grand pour elle, tombait soigneusement sur le sol, lui donnant une allure encore plus imposante. Mais ce qui intriguait le plus Lavi fut ses grands yeux rouges posé sur lui et il eut du mal à détacher ses propres yeux du regard d'Ai.
Il n'avait pas vraiment envie de parler de lui-même, mais il se douta qu'il ne pourrait cacher son histoire pendant son séjour entier à Lost City (même si cela ne ressemblait pas vraiment un séjour...). De plus, le "A ton tour" d'Ai sonnait plus comme un ordre et il préféra se plier à la volonté de la jeune fille, ce n'était pas vraiment le moment de chercher les embrouilles.


"Comment je suis arrivé dans cette ville ? Hm..." il essaya de rassembler ses souvenirs, sa vie avec ses parents lui parut si lointaine, comme s'il s'était écoulé des années. "J'étais chez moi... Dans mon lit... J'allais m'endormir, mais les portes sont apparues et j'ai décidé -sur un coup de tête- de les traverser... En fait je n'ai pas vraiment eut le choix, c'était comme choisir entre ma vie et une nouvelle vie, sans savoir laquelle était la meilleure..."Il avait baissé le ton de sa voix, comme s'il parlait plus à lui-même qu'à son interlocutrice, tout en étant conscience de sa présence.
Il replongea alors dans ses pensées, essayant de se rappeler dans quelles circonstances il avait traversé la porte. Les souvenirs lui revenaient par bribes et il se souvint d'une crise de folie qu'il avait eut et il s'était retrouvé chez lui... Hm lui avoir une crise de folie ? C'était comme invraisemblable maintenant qu'il était à Lost City et il trouvait sa réaction tellement grossière... Il avait donc vraiment été au bout du rouleau ?


Il fut tiré de ses pensées par la question d'Ai. Elle montrait un tatouage de fleur, une rose peut-être, qui perdait ses pétales. Lavi le reconnu aussitôt. C'était le symbole des Flower Go Night.
Il se mordit la lèvre infèrieure. Il ne connaissait pas grand chose aux Flower Go Night mais il ne jugea pas ça très bon qu'un Rebelle rencontre quelqu'un d'un autre clan. Il essaya de réfléchir à un moyen de contourner la question mais rien ne lui venait en tête. Il aurait lui-même voulut que cela soit une mauvaise blague.

"C'est le signe d'un des clans de la ville. Il existe cinq clans et ceci est le symbole des Flower Go Night." Il montra à son propre poignet le bracelet accompagné d'un petit aigle couleur or. "Ceci est le symbole des Rebelles, dont je fais parti." Il continua, ne regardant même pas l'expression que pouvait avoir Ai sur son visage. "Mais si tu possèdes la fleur des Flower Go Night c'est forcément que tu as recontré leur Chef ou que tu as accepté d'intégrer le Clan." ajouta-t-il en voyant qu'Ai n'avait pas vraiment l'air de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Dim 4 Mai - 18:16

[ C'est rien XD Je rep pas vite de toute façon en ce moment *W*
Merci Merci XDD Mais les pluss beaux sont pour moi *.* ]

Ai émanait une certaine curiosité vis à vis du passé du jeune garçon. Elle le regardait avec des yeux encore plus ronds qu'à la normale, bien que toujours vides. Elle ressentait toujours cette curiosité lorsqu'elle se trouvait devant quelqu'un. Mais là, ce sentiment s'emplifiait de plus en plus.

"sans savoir laquelle était la meilleure..."


« Tu es fixé maintenant ? »


Ai se rassit alors aussi rapidement qu'elle s'était levée. Elle recommanca à basculer ses jambes d'avant en arrière. A chacun de ses balancements l'étagère grinçait de nouveau tout en bougeant au rythme de Ai. Ce n'était pas très rassurant, mais la jeune n'y fit pas attention.

A sa question sur les origines de son tatouage tout beau tout neuf, Lavi eut une expression bizarre. L'héritière ne comprenait pas pourquoi réagissait-il ainsi à la vue d'un dessin.

C'est le signe d'un des clans de la ville. Il existe cinq clans et ceci est le symbole des Flower Go Night."


Il lui montra un bracelet dont le pendantif était un aigle d'or. La seule pensée de Ai à tout ceci était le fait que les signes distinctifs des clans étaient jolis.

"Mais si tu possèdes la fleur des Flower Go Night c'est forcément que tu as recontré leur Chef ou que tu as accepté d'intégrer le Clan."


Elle pencha la tête sur le côté, comme font les chiens lorsqu'ils ne comprennent pas tout en réfléchissant. Il ne lui semblait pas avoir vu le chef de ce clan. Ou alors ne lui avait-elle parlé sans le savoir.

« Sûrement, je ne sais pas. »


Ai eut de nouveau un éclair qui la foudraya sur place. Chef et Clan signifiaient qu'elle devrait obéir à quelqu'un et rentrer dans une nouvelle "famille". Or, elle n'avait dans sa vie promit d'obéir aux souhaits de son père et non à ceux d'une quelconque personne dont elle ne se rappelait même pas avoir vue. Elle n'avait aucunement l'intention de rentrer dans elle ne sait quel clan. Dans son regard se mêlaient défi et dureté.

« Comment est ce que l'on peut se "désinscrire" de ces clans ?»


Sans s'en rendre compte, ses jambes remuaient de plus en plus fort, l'étagère alors en équilibre risquait de tomber. Noyée dans ses pensées, elle ne remarqua même pas ses mouvements frénétiques. Comment avait on pu l'inclure dans un clan sans son consentement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Sam 17 Mai - 23:41

[Mon Dieu, tu devrais me tuer sur place pour le retard de cette réponse /PAN/ Je suis mort x_x... Je suis devenue un fantôme aussi du coup... O_O...]

"Hm... à vrai dire pas vraiment. En vérité lorsque j'habitais avec mes parents je crois avoir atteint le paroxysme de ma folie. J'étais -comment on dit ?- euh... au bout du rouleau. Mais ce n'est pas comme si je me sentais mieux ici. En fait je crois qu'il n'existe aucun monde dans lequel j'aurai ma place. Puisque j'ai renié le monde dans lequel Dieu m'avait crée, je ne mérite plus de vivre... Mais ici c'est l'enfer donc c'est un peu comme si j'étais vraiment mort."
Il eut un rire nerveux. Pourquoi disait-il tout cela à une étrangère ? Qu'y avait-il d'autre à faire de toute façon ? Il se sentait impuissant devant la volonté de Dieu.
Pourtant il ne pensait pas avoir commit d'erreur en passant cette porte. Il ne voyait d'ailleurs aucune erreur dans sa vie entière. Mais les choix auxquels il avait été confronté n'avait toujours été que des dilemmes. L'une ou l'autre solution, en quoi cela importait ? De toute façon les deux seraient un échec.


"Comment est ce que l'on peut se "désinscrire" de ces clans ?"
La question surpris Lavi et il revint à la réalité. Il réfléchit quelques secondes, cette interrogation ne lui avait jamais traversé l'esprit mais finalement la réponse lui semblait logique.
"On ne peux pas, du moins je ne pense pas. Puisque tu es supposé avoir donné ton accord pour entrer dans le Clan en question tu ne devrais normalement pas vouloir en sortir."
Il regarda distraitement les jambes d'Aï se balancer de plus en plus rapidement sur l'étagère sans se rendre compte du danger que la jeune fille encourait.
"Le fait d'appartenir à un Clan ne change pas grand chose au "jeu". Personnellement, je ne juge pas les gens à se genre de détails. Si je suis un Rebelle c'est tout simplement parce que j'ai rencontré leur Chef, le reste je m'en fou...fiche un peu." Il fit une pause de quelques secondes avant de reprendre. "Mais je comprends que cela puisse te gêner d'être inclut dans un Clan sans ton autorisation. Je ne connais pas le Chef des Flower Go Night..."

Il regarda Aï. Ses expressions, sa façon de parler, son être entier lui faisait penser à une poupée. Son visage rond mais une petite bouche qui contrastait étrangement avec ses cheveux coupés au carré. Lavi n'avait jamais rencontré une fille aussi jolie et il se sentit rougir.
Il baissa la tête pour masquer son gêne et espéra qu'Aï ne remarque pas grâce à la pénombre qui régnait encore.

"Mais assez parler de moi." dit-il un peu précipitamment. "Je suppose que tu n'as pas non plus envie de parler de toi."
Il disait cela en espérant au plus profond de lui-même qu'elle en dise un peu plus sur elle, mais cette arrière pensé était encrée si profondément dans son esprit qu'il ne s'en rendit pas compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Lun 26 Mai - 20:57

[ XDD Meuh naaan, Ai est une tueuse, pas moi =DD * chant de cigales*
Chanceuse, si y'a pleisn de beaux fantômes appelle moi j'arrive xD ]

A chaque mot que prononçait le jeune homme, une nouvelle question se posait dans son petit crâne. Puis bousculée par une autre, et encore une autre, et ainsi de suite. Au final, une seule sortit de sa bouche.

« Tu crois en Dieu, Lavi ? »


Elle s’étonna elle-même. Sans savoir pourquoi, le fait que Lavi semble croire en Dieu la choqua quelque peu. Elle montra sa surprise par un habituel relèvement,t de sourcil. Comme s’il pouvait être réel. Depuis toujours Ai avait prié celui-ci, comme il était demandé de faire chez elle. Mais jamais elle n’y avait cru, seul l’enfer avait sa chance d’exister selon elle. Après tout, comment pouvait-on qualifier autrement la terre, ou mieux, cette ville ?! M’enfin « ville », ca ressemble plutôt à un asile géant rempli de dégénérés. Du moins, Lavi n’en semblait pas en être un, plutôt rassurant il faut dire.

« Comment est le chef des Rebelles ? »


Non, elle n’avait aucune intention de vouloir rentrer dans ce clan, mais s’informer, juste s’informer… On ne sait jamais, les chefs sont peut-être plus saints d’esprit, du moins normaux. A même temps qu’elle monologuait dans sa tête, le jeune homme rougit sans qu’elle s’en aperçoive, la pénombre était trop forte.

« Ca m’importe peu. »
----

Elle avait lâché cette phrase tout à fait banalement. Notre Kokeshi n’avait aucune honte de ses actions passées, de ce qu’elle était devenue ni rien, bien qu’elle renie son existance. Sa crainte était plutôt telle que Lavi ne s’éloigne comme les autres le faisaient. Mais bon, cette peur s’était atténuée depuis son arrivée, après tout, quand on voit les psychopathes qui se promènent dans cette cité perdue. Ils ont sûrement commis autant de meurtres qu’elle, et ce pour le plaisir.

« Bien, j'étais sensée être l'héritière d'un clan de Yakuza, mon père étant le chef. Autre chose ? »


Ca résumait assez bien sa vie, aucun besoin de parler de crimes, ou quelconque autre chose . C'était assez logique si l'on prend en compte son clan. Et, et, et
... SBAM. L'étagère avait fini par basculer en avant, ne supportant plus les va et vient de Ai. Un amas de poussière fit un joli ouragan dans l'entrepôt. Le bruit assourdissant de la ferraille sur le sol. Ai se retrouvit par terre, étouffa un toussotement, et se releva difficilement, le poignet un peu martyrisé.

« Lavi-san ? Est ce que ça va ? »


Elle espérait qu'oui, elle et les premiers secours merci bien, pensait-elle légèrement ironique. Elle se mordit légèrement la lèvre, seule expression dont elle était capable dans des cas quelque peu... dangereux ? . (beh ouais, Ai j'te renouvelle un peu xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Mar 27 Mai - 23:01

[XD ! Chant des cigales ? Kriii Kriii o.O (je ne connais pas ce genre d'expressions XD).
Oui bien sûr, tu as un téléphone portable pour que je t'appel au cas où ? Quoique les fantômes ça ne doit pas avoir de portables XD.]

La question que posa Ai étonna Lavi. Croire en Dieu ? C'était devenu pour lui une habitude de parler de cet être qu'il voyait comme supérieur et intouchable. Mais peut-être cela avait blessé Aï ? Peut-être ne croyait-elle pas en Dieu. Il n'y avait jamais réfléchit.
A Lost City, venait des adolescents de tous pays et de toutes cultures ; d'ailleurs de quel pays venait Aï ? Elle n'était pas habillée dans un style européen et son physique laissait à penser qu'elle venait du continent asiatique.


"Je crois en Dieu, en effet. Ou plutôt, j'ai toujours pensé qu'un Dieu existait. Je ne pratique aucune religion mais les préceptes de la Bible m'ont éduqué toute ma jeunesse, je suppose que c'est resté."

Un pays asiatique ? Il ne connaissait pas bien les cultures de l'autre bout du monde, c'était déjà assez étonnant que tous les habitants parlent la même langue ici, alors que le garçon ne maîtrisait que le français.
Il y avait tellement de choses étranges à Lost City. Pourquoi avait-il été amené ici ? Son passé n'était sûrement pas à la hauteur des autres adolescents, et sa folie non plus... Néanmoins, il devait avouer que cette ville l'avait sauvé d'un suicide inévitable ; alors en fin de compte, c'était peut-être Dieu qui l'avait conduit, ou simplement une envie soudaine.
Il était vrai que Lavi avait bien changé depuis son arrivée ici. Sa vanité et son orgueil s'était très largement dissipé, il ne rabaissait plus les autres, non depuis qu'il était à Lost City, il s'était comme apaisé, peut-être même était il devenu un garçon tout à fait... normal ?
L'étouffement qu’avaient exercé ses parents avait lentement disparu pour laisser place à une liberté si brutale que son caractère s'en était retrouvé totalement modifié.


"Le Chef des Rebelles… En vérité je ne lui ai pas beaucoup parlé, mais c’est quelqu’un qui sait ce qu’il veut. Il ne m’a recruté pour élargir son clan, rien de plus."
Il répondait avec une voix sans intonation parfois même irritable. Toutefois, il n'en avait pas vraiment conscience lui-même, à moitié perdue dans ses pensées il continua d'écouter Aï.
Le Clan Yakuza ? Alors il existait aussi des Clans dans le "vrai monde"... Aï ne venait donc pas d'Europe. Etrange, à quoi pouvait bien servir un Clan du "monde réel" ? Il voulut le demander à la jeune fille quand... BAM !
L'étagère venait soudainement de basculer vers l'avant. Le coeur de Lavi fit un bond dans sa poitrine et il tomba en arrière, se retrouvant la tête la première dans un carton. Le fracas du fer s'atténua mais Lavi ne bougea pas, complètement tétanisé.
Ce ne fut que lorsqu'Aï parla qu'il daigna relever la tête.


"Huh... Lavi...San ? Euh oui je crois que ça va ? Et toi ? Où es-tu ? Je ne te vois plus."
A vrai dire il ne regardait pas vraiment, tout ce qu'il voyait c'était la poussière qui retombait maintenant au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Enma Ai
Bras Droit de Flower Go Night
Bras Droit de Flower Go Night
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Origine: Japonaise.
Race: Humain.

MessageSujet: Re: Veux une cerise.   Mer 11 Juin - 15:51

[ xDD Désolée j'avais pas beaucoup d'inspi là xD
Beh qui sait, les fantôme sont ptete développés eux aussi =D ]

Ai bougeait fénétiquement des mains afin d'évite rla poussière. Du moins, elle secouait juste une main, telle une richarde qui prend peur devant une mouche. Ses yeux restaient grand ouvert, malgré tout ce qu'elle se prenait dans le visage. Elle inhala une tonne de poussière. Ils ne font vraiment jamais le ménage... Ouais bon d'accord, dans une ville paumée, on n'a pas que ça à penser. Alors qu'elle enjabé les étagères maintenant couchées tant bien que mal, elle attendit la voix d jeune garçon. Elle venait de derrière. Et allez demi-tour. Manquant de peu de tomber, elle suivit la voix, jusqu'à aperçevoir un touffe de cheveux qu'elle connaissait. Elle s'approcha, vit Lavi dans un carton. Elle hésita, puis finit par tendre sa main droite, qui allait bien. A vrai dire, elle n'aimait pas rentrer en quelconque contact physique, aussi inssignifiant soit-il.


- Ca va.


Manquant de peu de tomber en avant sans avoir fait attention à un autre carton devant elle, elle se rattrapa à un côté de l'étagère de sa main pas très bon empoint. Elle ravala un "Aîe", mais ne put s'empêcher de mordre sa lèvre en signe de douleur. Sa main droite restait tendue face au jeune garçon. Ses cheveux noirs n'étaient plus vraiment...noirs, d'aillerus Lavi non plus ne semblait pas très à l'aise ?


- Sortons d'ici...


Sa voix était toujours douce et posée, mais un peu enrouée par la fumée de poussière, ainsi qu'un peu morose. Elle n'avait même pas eu le temps d'enchaîner sur d'autres questions, oui, c'était ce pourquoi elle se sentait frustrée...hum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veux une cerise.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Veux une cerise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elenwë ¤ Tu veux une berceuse ?
» Fiche de présentation HTML qui ne veux pas se poster
» je veux changer la couleur et le style d'écriture de mon forum
» Un rang je veux
» Image "Help" quand je veux mettre un code javascript. (RESOLU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost City :: Le Sud de la Ville :: Les Entrepôts-
Sauter vers: