The Lost City

Une ville perdue dans l'espace et le temps...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cet être vulnérable...

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth June

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 05/04/2008
Age : 26
Localisation : Montreal

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Origine: États-unienne
Race: Humaine

MessageSujet: Cet être vulnérable...   Mer 16 Avr - 0:39

Où donc avait-elle atterri?

Voilà la question qui trottait dans sa tête depuis un moment déjà. Non mécontente d'avoir quitté sa cuisine, elle se devait de s'assurer que ces lieux n'étaient pas pire logis pour elle. Qui saurait ce qu'elle aurait vécu si elle avait dû demeurer avec sa mère, après la mort de son paternel? Des larmes devraient couler sur ses joues. Son coeur devrait se serrer. À cette pensée... Mais elle ne ressentait rien d'autre qu'un vide que nul ne pourrait combler et une certaine joie à l'idée de ne plus voir sa mère dans les parages, quoi que présentement elle n'avait toujours pas écarté l'hypothèse du simple rêve. Elle regarda longuement les portes devant lesquelles elle semblait avoir fait son apparition. Hautes, elles étaient faites d'une matière lui étant inconnue, des panneaux de bois les traversaient comme si cela aurait réussi à les retenirs contre une poussée extérieure. Imposantes, la jeune fille aurait presque pu craindre que celles-ci ne s'effondrent sur elle, mais la logique lui soufflait que si elles n'étaient solides, elles auraient été abattues depuis lunes. Ses yeux se posèrent sur les quelques édifices formant la ville qui s'élevaient derrière elle. Délabrés, abandonnés.. Ils devaient être tout de même habitables, non? Elizabeth se tourna pour mieux observer la ville qui l'accueillait, mais sa cuisse fut traversée de part en part d'une douleur insupportable se prolongeant dans le reste de sa jambe droite, elle tomba à genoux en tenant son membre douloureux sans pour autant toucher la plaie. La souffrance se refletait dans son visage, mais on pouvait bien voir qu'elle n'était pas à l'agonie, que la douleur disparaitrait d'une minute à l'autre. Ce fut probablement à ce même instant qu'elle se rendit compte que quelque chose clochait au niveau de son épaule gauche, mais elle n'eu temps de mettre le doigt sur ce qui n'allait pas qu'un bruit à peine perspectible parvint à son oreille. S'immobilisant, à l'affut d'un second son, la jeune fille fit rapidement disparaitre la grimace de douleur qui était auparavant sur son visage et son regard gris inspectait les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Sam 19 Avr - 21:19

"Je me demande si, dans cette ville, le ciel peut prendre une autre couleur que ce gris bizarre... On ne voit jamais le soleil, il est toujours caché par les nuages, c'est assez démoralisant. Comment est-il possible que Dieu ai crée une ville qui ne connaisse jamais le soleil ? Non c'est impossible. Un jour, les rayons transperceront ce brouillard au dessus de nos têtes, et la lumière sera."

Assis sur un petit muret en ruine, Lavi contemplait le ciel, perdu dans ses pensées. Ce n'était pas vraiment comme s'il avait autre chose à faire. Cette ville était immense, pour le peu d'habitants (si on pouvait les appeler des habitants) qui y vivait.
Il pencha sa tête en arrière pour mieux apercevoir un gros nuage qui ressemblait à une île flottante... Quand soudain une des briques du muret sous le poids du garçon (qui n'était pourtant pas si lourd) se décrocha, entrainant toutes les autres briques dans sa chute.
Lavi tomba à la renverse, la tête la première sur le sol. Instinctivement, il protégea sa tête avec ses mains et sentit tout son corps basculer dans le vide (c'est à dire, pas plus de deux mètres).
Il s'écrasa comme une masse sur le sol poussiéreux, aux milieux de toutes les gravas.
Il resta ainsi quelques secondes, le temps de remettre de l'ordre dans son esprit et ressentit alors une vive douleur à sa main droite.
Il ouvrit lentement ses yeux, s'imaginant déjà sa main déchiquetée ou un os cassé, mais il n'y avait en vérité qu'un petit filet de sang qui coulait le long de son bras.


"Me voila bien" grommela-t-il "Je me demande s'il existe quelqu'un de plus malchanceux que moi... Qu'est-ce que je t'ai fait Dieu pour mériter ça ?"
Il se releva tant bien que mal et sortit de sa poche un petit rouleau de bandage qu'il manipula avec sa main valide et ses dents et enroula fastidieusement autour de sa main ensanglanté, ce qui donna un résultat assez grossier, mais au moins sa blessure ne saignait plus.

Il enleva la poussière de ses vêtements et de ses cheveux, et commença à marcher pour trouver un autre endroit tranquil. Partit comme il l'était, il arriverait devant les portes... d'ailleurs il les apercevait déjà... et... il y avait quelqu'un.
De là, Lavi ne voyait qu'une forme bizarre, mais en se rapprochant un peu plus il vit que c'était une petite fille. Elle paraissait d'ailleurs bien jeune. Il en fut très surpris. Ce n'était pas vraiment le genre d'endroit où devait trainer un enfant (bien qu'il soit lui-même encore un enfant). Puis en se rapprochant encore, il vit que la jeune fille était blessée.
Il n'était plus qu'à quelques mètres d'elle et décida de ne pas s'approcher davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Elizabeth June

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 05/04/2008
Age : 26
Localisation : Montreal

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Origine: États-unienne
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Dim 20 Avr - 4:45

Au bout d'un instant, après avoir attendu une manifestation quelconque en vain, Elizabeth reporta son attention sur sa plaie, la douleur ayant déjà fait son chemin. Tant qu'elle resterait immobile, cela ne la ferait pas trop souffrir. La chair était à vif, l'os n'ayant pas été touché, .. Le sang n'avait même pas commencé à coaguler mais on aurait dit qu'il s'était décidé à relâcher la pression de la fontaine. Donc celui-ci s'écoulait à minces flots et la jeune fille aurait pu y mettre les doigts si l'envie lui en chantait, mais elle ne voulait risquer l'infection, bien que les circonstances s'y prêtaient déjà. Elle relacha sa jambe mais resta dans la même position, à genoux. C'est alors que ses yeux se posèrent sur la silhouette bien distincte de tout ce qu'il y avait de plus humain. S'en venant d'abord dans sa direction, celle-ci s'immobilisa ensuite. Alors il y avait des gens dans cet endroit désolé. Elle ne savait si cela devait la rassurer ou si elle devrait être encore plus sur ses gardes. Le temps le lui dira sûrement. La jeune américaine ne bougea pas. Pas que l'envie lui manquait, mais sa jambe blessée ne lui permettait présentement le moindre mouvement sans risquer d'être parcourue par la douleur. Trois questions ayant attrait à ce nouveau pan de vie frôlaient son esprit depuis un moment.. Trois questions qu'elle pourrait poser à ce jeune inconnu qui ne se tenait pas si loin d'elle que ça.. Mais elle pouvait toujours se contenter de n'en poser qu'une seule pour l'instant, n'est-ce pas?

- Où sommes-nous?

Elle aurait pu se contenter d'un "On est où" qu'elle avait pris l'habitude d'utiliser, mais les manières que souhaitait lui inculter sa mère avaient semblées faire leur chemin dans l'esprit de la jeune fille. L'instant de silence qui en suivit servit à Elizabeth pour le détailler. Il arborait un teint pâle, presque maladif et ce n'était certainement pas ce caractère physique qui avait sauté à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Dim 20 Avr - 18:18

Lavi inspecta la jeune fille de haut en bas. En vérité, de toutes les personnes qu’il avait rencontré ici, elle devait sûrement être la personne qui ressemblait à un être humain normal (et ce n’était pas forcément un compliment).
Néanmoins Lavi tira tout de même quelques conclusions. Premièrement, la jeune fille était blessée, elle ne représentait donc, pour le moment, aucun danger. De plus, elle semblait être une nouvelle arrivante, elle avait donc tout intérêt à ce qu'il reste en vie. Quant à son âge, elle devait être un peu plus jeune que lui, donc en cas de problèmes, il pourrait toujours tenter de s'enfuir.
Se basant sur cette théorie, il fit encore quelques pas. Il se trouva alors à un peu moins de deux mètres de l'étrangère.
En y réfléchissant bien, elle avait eut de la chance de tomber sur lui. Il y avait tellement de gens bizarres dont les pensées pouvaient être assez douteuses dans cette ville, et le hasard avait voulu que ça soit lui qui vienne accueillir la fillette.
En plus, il cherchait justement une nouvelle distraction, c’était dont tout autant bénéfique pour lui. Accueillir les nouveaux, cela semblait plutôt amusant.


Il s'accroupit et sortit de sa poche son rouleau de bandages, qu'il venait à peine d'utiliser pour sa pauvre main, et le lança aux pieds de la jeune fille.
"Où sommes-nous ?"
La question habituelle. Qu'il avait lui-même posée lors de son arrivée dans cette ville.
En vérité, il ne le savait pas clairement non plus, mais la fille était blessée et ce n'était pas vraiment le moment de la faire paniquer davantage.

"Dans une ville perdue dans l'espace et le temps. Ce que tu vois là, c'est une cité délabrée où sont réunies les personnes les moins fréquentables de notre pauvre petite planète. J'ignore comment nous avons atterris ici mais ce que je sais c'est qu'il est impossible d'en sortir."
Il espérait avoir été assez explicite, lui qui avait déjà du mal à comprendre. De toute façon il y avait plus important, la jeune fille pourrait lui poser toutes les questions qu'elle voudrait une fois qu'elle aurait pensé sa blessure.
Il montra le rouleau de bandage avec son menton.

"Soignes ta blessure. Tu me poseras des questions après."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Elizabeth June

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 05/04/2008
Age : 26
Localisation : Montreal

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Origine: États-unienne
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Mar 22 Avr - 5:24

Sa tête commençait à lui faire mal, comme si son coeur avait décidé d'y battre, mais au quadruple de la force qu'il utilisait lorsqu'il était niché au creux de sa cage thoracique. Elle cligna des yeux à plusieurs reprises comme si cela aurait suffit à chasser la douleur nouvelle puis son attention fut attirée par le mouvement du garçon. Il venait de jeter un quelconque objet devant elle, mais elle relevait son regard vers lui alors qu'il répondait à sa précédente question. ... Une réponse pour le moindre intrigante. Comment une ville pourrait-elle être supposément perdue dans le temps et, comme il le disait, dans l'espace? Ce n'était certes pas l'idée de ne pas pouvoir en sortir qui inquiéta la jeune fille, puisque rien ne l'attendait à l'extérieur si ce n'était qu'une mère qui ne l'aimait guère, mais plutôt l'autre aspect particulier de cette ville.. Celui selon lequel des gens peu côtoyables habitaient cette cité. Elizabeth haussa lentement un sourcil, son regard fixant toujours l'étranger, mais son esprit résidant ailleurs. Si on lui avait permis de s'enfuir en ces lieux, ça ne pouvait quand même pas être pire que ce que voulait lui faire subir sa mère. Elle commençait déjà à douter de cette hypothèse que son propre esprit venait de formuler car, tel qu'elle se l'est toujours rappelée, il y a toujours pire. Elle reporta son attention sur le jeune homme dont elle ne savait toujours pas le nom, pas que cela lui importait beaucoup de toute façon, et remarqua son geste du menton, qui semblait indiquer ce qu'il avait lancé un peu plus tôt. Elle regarda dans la direction qu'il indiquait puis vit le rouleau de bandage.. Elle crut comprendre qu'il voulait qu'elle s'en serve. L'issue du New jersey regarda l'objet en question d'un oeil perplexe pendant un moment puis jeta un bref coup d'oeil au garçon avant de ramener son attention sur le rouleau. Bien, cela saurait sûrement apaiser momentanément son mal.. Le seul problème résidait dans le fait qu'elle n'avait pas la moindre idée de comment on se servait de ce machin, mais elle supposa que ça ne devait pas être si compliqué...

Bon.. La première chose qu'elle devrait réussir à faire serait de s'asseoir. Disons que la position qu'elle avait adoptée quelques instants auparavant en "tombant" n'était guère avantageuse lorsqu'il s'agissait de se mouvoir de nouveau avec une jambe sur laquelle on ne peut prendre appui. Elizabeth serra les dents, voyant qu'elle n'avait pas vraiment d'autres choix, puis entreprit de déplier sa jambe droite afin de l'étendre devant elle. Les nerfs qui la parcouraient semblaient encore être en parfait état car la jeune fille eut l'impression qu'elle allait s'évanouir tellement la douleur qui vrilla sa jambe fut forte lorsqu'elle esquissa son premier mouvement. Le reste se fit plus ou moins en douceur et elle finit par atteindre la position assise... sans trop de mal (c'est sarcastique.. oO). Elle respira un bon coup et leva les yeux sur l'autre en prenant le rouleau dans ses mains. Elle le déroula un peu, puis demeura dans cette position.

- Et comment je fais?

Dans le milieu de vie dans lequel elle grandit, elle n’avait rien à envier à personne. Et ce n’était certainement pas ses parents qui lui auraient montré quoi faire avec une trousse de premiers soins.. À quoi cela aurait-il servit de toute manière puisqu’elle avait toujours été entourée, que cela eussent été à l’école ou à la maison. Jamais l’on aurait pu envisager qu’elle se retrouve dans une telle situation. Comment, de toute façon, appréhender quelque chose du genre? Une fenêtre sur un autre monde qui s’ouvre, comme ça, sur une ville remplie de rebus de la société? En majorité.. En majorité.. Il ne fallait tout de même pas généraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Mer 23 Avr - 17:40

Lavi comprenait bien la réaction de la jeune fille. Elle semblait déboussolée, et dépassée par les évènements. Il avait l’impression de se revoir, le jour où il était arrivé ici. Il s’était posé tellement de questions qu’il avait cru que sa tête allait, se demandant s’il avait bien fait de passer la fenêtre donnant sur un autre monde plutôt que d’en rester à sa pauvre et misérable vie. Oui Lavi comprenait très bien cette réaction.
D'ailleurs, il se posait toujours cette question à laquelle il n'avait pas encore trouvé de réponse depuis qu'il avait passé la fenêtre. Regrettait-il d'être venu dans cette ville délabrée ? Parfois oui, il regrettait. Mais il était au moins sûr d'une chose, ces parents, eux ne devait pas regretter de s'être débarrassé de leur rejeton.
Il émit un grognement à peine perceptible tandis que la jeune fille se débattait pour obtenir une position plus confortable. Il dut admettre qu'elle avait l'air de bien souffrir et fut parcouru d'un léger frisson, comme si lui même pouvait ressentir la douleur qu'elle éprouvait.
Il leva les yeux au ciel... toujours ce gris bizarre... à croire qu'il n'y avait pas de soleil ici... mais non, n'importe quoi, c'était impossible…pas de soleil…c’était absurde. Néanmoins il tressaillit à nouveau, à cette seule pensée que la lumière filtrée par les épais nuages pouvait ne pas provenir du soleil. Quel monde étrange. Même maintenant il avait de belles (enfin pas vraiment belles) surprises.


"Et comment je fais ?"
Lavi sursauta, tiré brusquement de ces pensées (hautement passionnantes il fallait l’admettre...). Il en avait oublié l'existence de la jeune fille. Elle venait de trouver une position assez confortable mais apparemment elle ne savait pas utiliser le rouleau qu'il lui avait prêté.
Le garçon se demanda quelle genre de fille ne savait pas se faire un simple pansement mais après tout, elle avait perdu beaucoup de sang et n'avait peut-être plus toute sa tête...

"C'est comme du scotch, tu prends le bout qui pend et tu tires dessus. Ensuite t'as plus qu'à l'enrouler autour de ta jambe en serrant fort."
Il espérait qu'elle arriverait à le faire elle-même car il n'avait pas vraiment envie de le faire à sa place. Non pas par pudeur, mais juste parce que (et c'était un peu bête comme raison)… mais les gens ici n'était pas très normaux et il mettait une sorte de "barrière de sécurité" entre lui et les autres.

"Il faut vraiment serrer fort sinon ça continuera à saigner..."
Il continuait de parler en s'adressant plus à lui-même qu'à la jeune fille. Bizarrement, depuis qu'il était arrivé dans cette ville, il se mettait à parler tout seul et à repenser à sa vie d'avant. Il lui arrivait même d'avoir parfois des hallucinations, croyant voir sa mère...
"C'est ma mère qui me disait ça, je m'en souviens très bien et..."
Il s'interrompit brusquement, revenant brutalement à la raison. C'était la première fois, depuis qu'il était ici, qu'il parlait de sa mère, en plus à une étrangère... Il avait dit ses paroles sans bien s'en rendre compte, comme dans un état second.
Il se racla la gorge, pour masquer son gêne et leva une nouvelle fois les yeux au ciel. Toujours ce gris bizarre et cette lumière filtrée... Mais pourquoi cela aurait-il changé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Elizabeth June

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 05/04/2008
Age : 26
Localisation : Montreal

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Origine: États-unienne
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Mar 29 Avr - 3:24

Elle fit comme il le lui indiqua et prit le bout qui pendait, tira dessus, puis l’enroula autour de cuisse en serrant très fort. Ce n'était pas dans son habitude de faire tranquillement ce qu'on lui disait, mais cette fois-ci, cela servait dans son propre intérêt. Il est certain qu’elle eu mal lorsqu'elle se mit à la "tâche", mais la douleur qu’elle ressentait au niveau de ses tempes l’empêchait de profiter pleinement de celle suscitée dans sa jambe. Elizabeth avait l’impression que sa tête était sur le point d’exploser. Alors que ce qui l'entourait commençait fortement à tanguer, la jeune fille abaissa et releva plusieurs fois ses paupières afin de chasser cette désagréable sensation. Elle posa le rouleau de bandage à son côté et tâchait à présent d’effacer les traces de sang barbouillant ses mains alors que le garçon s'étendait sur ce qui semblait être un monologue. Lorsqu’il mentionna sa mère, la jeune fille releva son regard grisâtre pour venir le poser sur le jeune homme. Tout ce qu’elle avait connu dans ce qui peut être considéré comme une vie n'était qu'une figure maternelle pour le moindre détestable, mais elle savait très bien, contrairement à certains, que ce n’était le cas de toutes. Elle en déduit donc que cet inconnu avait alors un minimum d’affection pour ce qui lui tenait lieu de mère. Avant sa venue en cette ville étrange, car ici, tout cela n’a plus aucune importance. Il s’interrompit brutalement et laissa savoir sans aucuns mots qu’il n’avait pas envie d’en parler, pas que la jeune fille lui ai demandé quoi que ce soit d’ailleurs. Eliza suivit son regard, qui était porté sur ce voile gris masquant le ciel, et, triturant distraitement son pantalon coupé du bout des doigts, elle se demanda alors la raison pour laquelle on l’avait envoyée en ces lieux. Si elle ne serait morte de l’assaut de sa mère, elle aurait atterri à l’hôpital et on l’aurait alors probablement envoyée dans une autre famille.

- Pourquoi t’es là?

Peu importe dans quel sens elle mettait la situation, elle ne voyait pas la raison de sa venue ici. Quelle était celle de cet adolescent? Elle ne savait si elle voulait vraiment le savoir, mais peut-être qu’une chose en expliquerait une seconde. Eli garda son regard rivé sur la silhouette de cet être qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Curtis

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Origine: France
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   Mar 29 Avr - 21:25

Il ne regardait plus la jeune étrangère. Absorbé dans sa contemplation du ciel, il l'entendait vaguement se débattre avec le rouleau de bandage pour soigner sa blessure. Il pensait à tout autre chose maintenant ; toutes ces questions auxquelles il voulait des réponses. Mais personne ici ne semblait connaître très bien cette ville, en tout cas, pas dans celles qu'il avait rencontrer. Il avait beau triller ses idées, essayer de les mettre au clair, en tirer, ne serais-ce que la moindre information supplémentaire... mais rien. Tous (ou presque) lui échappait ici. Cette ville était tellement détestable. Avec ses bâtiments délabrés, sales, qui tombaient en ruines et ses habitants tous aussi malveillants les uns que les autres, sans compter le ciel... ce ciel... Encore et toujours ce maudit c...

Lavi sursauta en entendant la question de la jeune fille. Ah oui ! C'est vrai qu'elle était toujours là. Dailleurs il ne connaissait pas son nom (non pas que cela fusse très important mais c'était toujours utile). Il secoua légèrement sa tête comme pour se réveiller d'un étrange rêve. Décidément, il était souvent dans la lune depuis son arrivée ici. Il se reconcentra sur les dernières paroles de l'étrangère.
Pourquoi était-il là ?... Pourquoi ?... Pourquoi ?!

"Pourquoi ? J'aimerais bien le savoir. Je suppose que toutes les personnes qui sont attirées ici -comme toi et moi- nous avons tous une bonne raison d'être ici. De toute façon, ici ou ailleurs, qu'est-ce que ça peut faire ? Du moment qu'on ne m'oblige pas à retourner là-bas..." Il marqua une pause et inclina légèrement la tête, comme s'il était attiré par quelque chose au loin... Il venait encore de parler de lui... Il grommela avant de reprendre. "Toi aussi je suppose que tu as sûrement une bonne raison d'être ici. Comme je te l'ai dit, toutes les personnes qui sont dans cette ville ont un passé pour le moins douteux et tu ne dois pas y faire exception."
Il lança un coup d'oeil à la jeune fille. Il n'y avait pas d'arrière pensé dans ce qu'il disait. Non, il devait se méfier de toutes les personnes ici, et même de cet enfant... D'ailleurs, il se demanda comment une fille se jeune pouvait avoir un passé si horrible pour être amenée ici. Evidemment il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui raconte son histoire, d'ailleurs il n'avait pas trop envie de la connaître (il avait déjà trop de soucis avec la sienne) mais peut-être cela lui apporterait-il d'autres informations sur cette ville.

"Mais dis moi, comment as-tu dis que tu t'appelais ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dontworry.over-blog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cet être vulnérable...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cet être vulnérable...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Trojan.REZA, quelqu'un connait????
» problème pc ingérable
» Perte considérable de débit
» Vulnérabilité des clés usb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost City :: Le Nord de la Ville :: Les portes condamnées-
Sauter vers: